Pour différentes raisons et à divers titres, les membres du Grenal ne se trouvent pas forcément en pays-France. Les modalités de travail et d'échanges tiennent compte de ce fait.

 

  • Regroupements réflexifs, autour de problématiques critiques, proposés, généralement, par le Coordinateur principal du groupe. Ils concernent, depuis quelques années, prioritairement, les doctorant.e.s travaillant sous la direction de Ekobio Lavou. Les autres membres du Grenal vivant en pays-France y sont, bien entendu, convié.e.s.

 

  • Séminaires et Journées de Réflexion. Ces activités scientifiques peuvent avoir lieu dans le cadre de l'Axe Langages et Identités/CRESEM (Perpignan, France) ou de tout autre laboratoire de recherche auquel sont affilié.e.s les membres du groupe, comme CECILLE de l’Université de Lille. Il va de soi que le Groupe garde la possibilité d'organiser ses propres séminaires et Journées de Réflexion, notamment dans le cadre de la Journée nationale du 10 mai (Loi Taubira), ou à l'occasion d'une soutenance de thèse d'un.e Ekobia.o

 

  • Organisation de Colloques nationaux ou internationaux. Elle se fera, comme à l'époque du CRILAUP, dans le cadre de l'Axe Langages et Identités/CRESEM.  Le groupe peut cependant contribuer, comme récemment en Côte d'Ivoire (Abidjan, 2017), à l'organisation d'un Colloque porté par ses membres.

 

  • Participation individuelle des membres à différentes activités scientifiques. Lorsqu'un.e membre du Groupe participe, à titre personnel et individuel, à un Séminaire, Colloque ou à une Journée d’Étude, tout en se réclamant du Grenal, le groupe annonce cette activité et avalise la participation, à la condition expresse que son Conseil Scientifique en soit informé formellement (de préférence avant la tenue de l'activité en question) via Ekobia Marlène Marty.

 

  • Échanges entre les membres du Groupe. Ils peuvent être collectifs ou n'engager qu'une partie des membres du Grenal. Dans les deux cas le mailing-list du groupe est privilégié. Le Coordinateur principal rend compte, régulièrement, à l'ensemble des membres du Groupe des publications ou autres activités dont le Grenal est à l'origine ou en est partie prenante. Il lui revient aussi de faire un état des lieux du Groupe. Les échanges se font prioritairement par courriel. Il devrait être possible d'envisager des échanges par visioconférences, notamment dans le cadre d'un regroupement réflexif élargi à tout ou partie du Groupe.